L'aventure continue !

17 février 2015 - 16:51

  Explosion de joie dans le camp rouennais (photo Fred Rouen)

Le FC Rouen a décroché une qualification historique pour les quarts de finale mais celle-ci n'aura été facile à obtenir. L'opposition entre deux formations de D2 qui n'évoluent pas dans le même groupe voyait tout de même l'équipe la mieux classée dans son championnat avoir la maîtrise du jeu. 

Mais sur une pelouse grasse, les Rouennaises tardaient à se créer des opportunités et ce n'est qu'après la demi-heure de jeu que Naïma Talani interceptant un ballon de Ludivine Willems venait face au but manquer la première occasion (31e). L'occasion était belle dix minutes plus tard mais là encore la maladresse dans le dernier geste, tout comme Margot Robinne (44e), permettant à Hillary Damman de garder son but inviolé à la pause.  

0-0 JUSQU'À LA 80E MINUTE

En fin de match, un coup de tête a permis au FC Rouen de prendre les devants (photo Fred Rouen)

Les minutes s'égrenaient et Templemars-Vendeville commençait de plus en plus à y croire. Le banc rouennais commençait à craindre le but casquette mais finalement le FC Rouen était récompensé. 
Emilie Deparrois entrée quelques minutes avant allait être l'élément déclencheur. Elle obtenait un corner, le ballon était repoussé mais revenait sur un nouveau centre et Maeva Degée de la tête libérait son équipe(1-0, 81'). Emilie Deparrois profitait ensuite d'un interception dans la défense adverse pour remporter son face-à-face avec la gardienne Hillary Damman (2-0, 83')
Une erreur d'Amandine Leulier sur une passe en retrait prise à la main permettait à Justine Bauduin de remettre d'une frappe en force son équipe dans le coup (2-1, 87')
Trop tard cependant pour rejoindre Rouen.  

REACTIONS

Hakli Dahmane (entraîneur Rouen) : "J'ai été soulagé après le premier but" 
La victoire a été longue à se dessiner. On aurait pu marquer en première mi-temps où on a deux face-à-face avec la gardienne. Après on n'était pas à l'abri d'un contre de Templemars même si elles ne nous ont pas mis en difficulté. Cela a été dur car l'équipe de Templemars était accrocheuse avec des joueuses de qualité. Nous on ne marque pas et j'ai eu peur avant d'ouvrir le score. Je sentais le scénario catastrophe : elles vont sortir une fois et mettre un but. J'ai été soulagé après le premier but. Le but que l'on encaisse à 2-0 est anecdotique. 
Cette qualification permet de valider le travail que l'on fait depuis le début de saison où on a repris avec Romain Feret. On travaille main dans la main. Avec la coupe, l'aventure est belle. On a encore beaucoup à faire pour rivaliser avec une équipe de D1. Après sur 90 minutes, pourquoi ne pas s'en rapprocher. Et puis jouer à Diochon, c'est un beau stade. Samedi, ce n'était pas que la fête du FC Rouen, c'était la fête du football en Haute-Normandie.

Maeva Degée (défenseur FC Rouen): "Ce n'était jamais encore arriver au club, ce match nous l'avons abordé difficilement mais nous avons su faire face a ces difficultés en se battant jusqu'au bout. Pour ma part quand j'ai marque mon but je n'en revenais pas, j'étais tellement contente d'inscrire le premier but du match. Nous avons tout donner et rien lâché jusqu’à la dernière minute de se match. C'est une très belle aventure humaine et ça ne peut que nous apporter du positif pour la suite.

En ce qui concerne le tirage, Vendenheim est une équipe qui ne va pas etre facile à jouer mais avec l'envie et la détermination de toute nous pouvons le faire et continuer d'écrire l'histoire du club."

Emilie Deparrois (Milieu FC Rouen)"Et oui, on l'a fait. Depuis samedi soir, nous sommes en quart de finale de la coupe de France féminine.D'ailleurs je n'en reviens toujours pas, Je suis très fière de mes couleurs, d'autant plus que ce n'était jamais arrivé au club d'atteindre les quarts de finale. Très heureuse de faire partie de cette équipe et d'avoir remporté cette victoire face à Templemars. Le faite d'avoir gagné chez nous, d'être entouré de tout nos supporters est tout simplement magique. Cette compétition est une très belle aventure humaine et elle peut que nous apporter du positif pour la suite de notre parcours.

En ce qui concerne le tirage au sort, je suis très déçue que ce match ne se déroule pas à Rouen mais le faite de savoir que l'on peut rencontrer Lyon en demi finale, si nous passons contre Vendenheim me motive a 200%. Je suis consciente que ce n'est pas un tirage facile, même si elles évoluent comme nous en ligue 2, il va falloir se battre jusqu'au bout et tout donner ENSEMBLE afin de pouvoir écrire à nouveau l'histoire."

Amandine Leulier (Gardienne  FC Rouen): "Je suis très contente de cette victoire contre Templemars c'est un moment exceptionnel pour le FC Rouen. Quand l'arbitre a sifflé la fin du match ce n'était que du bonheur. C'est la première fois que je vais en 1/4 de finale de CdF Féminine et je suis ravie de vivre ces moments sous les couleurs du FC Rouen.

Je suis plutôt contente du tirage. Vendenheim est une très bonne équipe que j'ai déjà joué l'année dernière. C'est un match qui faudra prendre au sérieux comme on a l'habitude de le faire puisque la victoire ne sera pas impossible"


Jérémie Descamps (entraîneur Templemars-Vendeville) : "Rouen mérite de se qualifier" 
Il y a toujours des regrets de ne pas passer surtout avec une D2 en face. On s'était dit qu'on avait autant de chance qu'elles. Rouen a eu pas mal d'occasions mais notre gardienne a retardé l'échéance. Sur le plan des occasions, Rouen mérite de se qualifier, par rapport à l'investissement des filles, on tenait bon mais on prend des buts gags. On a fait un bon travail défensif tout le match mais on fait des erreurs face à leurs grands gabarits. 
Il y a eu après une bonne réaction des filles avec le but sur coup franc indirect. On a tenté après d'égaliser mais sans jamais vraiment peser sur la fin du match. Cela reste une grosse satisfaction car on restait sur un match sans (ndlr : défaite 1-5 contre Compiègne). On a dû se remobiliser dans la semaine, on a eu une vraie réaction. Il faut s'appuyer sur ce match pour continuer notre saison et décrocher le maintien le plus rapidement    

 

Coupe de France féminine - Huitième de finale 

Samedi 14 février 2015 - 19h00 

FC ROUEN 1899 (D2) - TEMPLEMARS VENDEVILLE FF (D2) : 2-1 (0-0) 
Le Petit Quevilly (Stade Robert Diochon) 
Spectateurs : 700 
Arbitres : Nabila Zaouak assistée de Thierry Rosant et Emeric Delalandre. 
Buts pour Rouen : Maeva Degée 81', Emilie Deparrois 83' 
But pour Templemars-Vendeville : Justine Bauduin 87'
 
Avertissements : Maude Perchey 67' pour Rouen, Sarah Clay 29', Marine Ducoin 68' pour Templemars-Vendeville 

Rouen : 1-Amandine Leulier, 3-Shirley Pigache, 4-Maeva Degée, 5-Sarah Nahim (cap.), 2-Marie Desplanques, 11-Fanny Gosseye (12-Emilie Deparrois 78'), 6-Lucie Barbet, 8-Maude Perchey, 10-Jessica Georges (15-Andréa Lelouard 57'), 9-Naïma Talani (14-Anastasia Grillié 90'), 7-Margot Robinne, Entr.: Hakli Dahmane 
Non utilisées : 13-Floriane Rouy, 16-Gaëlle Bisson 
Templemars-Vendeville : 1-Hillary Damman, 2-Emilie Duton, 4-Ludivine Willems (cap.), 5-Florentine Van De Put, 3-Marine Ducoin, 7-Mathilde Decool (14-Justine Bauduin 57'), 8-Camille Dolignon, 6-Sarah Clay, 11-Charlotte Sailly (12-Rachel Robert 60'), 10-Morgane Fagel, 9-Caroline Gracial (13-Mélanie Soisson 82'). Entr.: Jérémie Descamps     Article: Footofeminin.fr

Commentaires

+